Maitrisez

Cette page est là pour vous aider à bien utiliser votre Mac et limiter les risques de panne.
Vous y apprendrez aussi comment fonctionne votre ordinateur, et comment optimiser le fonctionnement de celui ci.

Ces tutos sont accessibles à toutes personnes quel que soit leur niveau en informatique.

Si vous souhaitez un accompagnement, nous vous proposons des formations et assistances personnalisées chez vous ou en nos ateliers. Consultez nous.

Bien utiliser son Mac : astuces et conseils

Le but de ce tuto est de vous expliquer le fonctionnement de votre Mac, et d’apprendre à l’utiliser correctement.

Je me souviens des premiers Mac que j’ai vendus (il y a une trentaine d’années). Ils étaient livrés avec une documentation très volumineuse et détaillée, mais que peu de personne ouvrait. Le mac étant tellement intuitif à l’utilisation que la plupart des utilisateurs s’en passaient bien.

Aujourd’hui, MAC OS a considèrablement évolué. Les ordinateurs APPLE ont adopté des processeurs INTEL (moteur de votre ordinateur)  comme sur la plupart des PC Windows. Cela vous permet (si vous le souhaitez), de « faire tourner » (dans le jargon informatique, cela correspond à « faire fonctionner ») le système Windows (système des PC) sur votre MAC.

Il existe plusieurs façons d’installer le système Windows sur votre Mac. Nous détaillerons cela dans un prochain tuto.

Le système d’exploitation (le programme qui vous permet de faire fonctionner votre ordinateur) a aussi évolué d’un système propriétaire (c’est à dire que c’est APPLE qui a complétement écrit le programme permettant de faire fonctionner l’ordinateur), à un système basé sur un noyau UNIX (logiciel systeme « open source* très fiable et fonctionnant sur n’importe quelle matériel informatique), avec bien sûr une grosse personnalisation de la part d’APPLE.
APPLE a installé une couche graphique pour rendre le système (dit aussi OS) facilement utilisable (sinon vous pouvez saisir des lignes de commandes dans le logiciel « Terminal », mais c’est plus ardu. Il faut connaître les commandes comme dans le langage BASIC).

Maintenant, que ce passe-t-il quand j’allume mon ordinateur ?

La première chose que va faire le système est de vérifier que les composants matériels de votre micro (carte mère, carte vidéo, mémoire, etc..) sont valides. En cas de soucis, vous aurez des messages. Exemple : pour un souci sur la mémoire, vous entendrez 3 « Clongs » rapprochés. En ce cas là, ne bricolez pas, ramenez nous votre appareil.

Ensuite, vous allez voir apparaître la pomme. Le système va commencer à se charger. Pour rappel, le système est le logiciel qui permet de faire fonctionner votre ordinateur. Une fois votre système chargé, vous arrivez sur la fenêtre du finder (ou bureau). Si vous n’arrivez pas jusque là, c’est que soit votre système, soit votre disque est endommagé. Encore une fois, ramenez nous le au plus tôt. Ne tentez pas d’expérience dont vous n’êtes pas sûr, vous risqueriez de perdre toutes vos données. Au fait avez vous une sauvegarde ?

La sauvegarde.

C’est primordiale (enfin si vous accordez de l’importance à vos données). Il faut savoir que les supports de stockage (disque dur ou SSD) ne sont pas des supports fiables. Les disques durs intégrent des élèments mécaniques qui s’usent et peuvent tomber en panne. En moyenne, la durée de vie d’un disque dur est de 3 ans.
Pour faire une sauvegarde, rien de plus simple. Il vous suffit de prendre un disque dur externe ou réseau , de le connecter à votre ordinateur. Ensuite, vous allez dans les préférences Système – > Time Machine

La première sauvegarde sera longue, mais ne vous empêchera pas de travailler. La sauvegarde se fait en tâche de fonds. Time Machine va sauvegarder l’intégralité de vos données (même les fichiers cachés, et il y en a beaucoup), lors de la première sauvegarde. Les sauvegardes suivantes se feront de façon aléatoire et plusieurs fois par jour (à condition que le disque de sauvegarde soit connecté), mais à la différence de la première sauvegarde, Time Machine ne sauvegardera que les nouveaux fichiers, et ceux qui ont été modifiés.

Maintenant en cas de « Crash » de votre disque de travail, il suffira de changer ce disque et de restaurer votre sauvegarde Time Machine. Vous ne perdez aucune donnée (par rapport à la dernière sauvegarde).
Une autre fonctionnalité de Time Machine, est de pouvoir remonter dans le temps pour retrouver des documents que vous avez depuis supprimés ou modifiés, et de les restaurer. C’est très pratique.

• Paramètrez votre sauvegarde Time Machine :

1
Sélectionnez les préférences Time Machine

2   3

4  5

Activez Time Machine et choisissez votre disque de sauvegarde
Bien sûr, il faut que votre disque dur soit monté sur votre bureau (et formaté MAC OS Etendu).
Vous pourrez vérifiez dans la barre de menu en haut à droite de votre écran, que les sauvegardes se déroulent correctement.

Attention à la capacité !
Assurez vous d’avoir un disque de sauvegarde de taille suffisante afin de pouvoir sauvegarder toutes vos données. En général, on met un disque du double de la capacité à sauvegarder (pour avoir un historique plus important).

Une bonne organisation de vos données :

Mieux vos données seront rangées, meilleures seront les performances de votre machine.
Il existe dans votre dossier utilisateur des dossiers adéquats pour chaque type de fichier :

Bureau. Ce sont les éléments qui se trouvent sur votre écran. Normalement vide !
Corbeille. Eh oui la corbeille est un dossier (un peu spécial). D’ailleurs pensez à la vider de temps en temps… lol
Images pour ranger vos photos et images
Musique pour vos musiques
Vidéo pour vos Films et montages vidéos
Téléchargements. C’est dans ce dossier que sont enregistrés par défaut tous vos fichiers téléchargés
Public pour partager des documents avec d’autres utilisateurs sur votre réseau, sans avoir besoin de leur confier votre mot de passe de session
Sites, si vous hébergez un site internet en local (rare !)
• Et enfin Documents dans lequel vous pourrez ranger tous types de documents comme du texte, tableur, etc…
• Eventuellement Un dossier DropBox ou autre, qui vous permet de stocker vos données en sécurité, sur le Cloud.

Notez qu’il est recommandé de n’avoir aucun dossier ou fichier sur votre bureau, car cela ralentit le démarrage de l’ordinateur. Il doit en effet calculer à chaque fois l’image à afficher. Apple livre d’ailleurs ses machines sans même l’icône du disque dur sur le bureau.

La maintenance préventive de mon Mac

Mac OS X est un système UNIX. Chaque fichier et dossier a des droits qui lui sont propres, et qui permettent de régler leur fonctionnement. Ainsi vous ne pouvez pas voir le contenu des dossiers d’un autre utilisateur que le votre (sauf à avoir changer ses droits).
Il arrive que les droits sur les fichiers s’altèrent (notamment lors des échanges de fichiers entre utilisateurs). Quand votre Mac commence à « bafouiller », il faut vérifier en premier lieu les droits sur les fichiers.

Noter que cette opération de maintenance (et beaucoup d’autres) sont prévues pour se lancer automatiquement (la nuit quand vous dormez). C’est pourquoi il est important de ne jamais éteindre votre ordinateur. Il faut juste le laisser en veille.

De même, éviter de ne pas utiliser votre ordinateur trop longtemps. Effectivement, nous sommes dans une zone tropicale avec un fort taux d’humidité. En utilisant régulièrement vos appareils electroniques, les composants electroniques en chauffant évacuent cette humidité. Si ce n’est pas le cas, on pourrait avoir un court circuit au premier allumage après une période d’inactivité prolongée.

Avertissement : Eviter absolument d’installer le logiciel Mac Keeper sur votre ordinateur. Non seulement, c’est un mauvais produit qui ne tient pas ses promesses et génére souvent des problèmes, mais en plus il vous inondera de publicités mensongères. A vous de voir.

• Réparer les droits sur mes fichiers :
Lancer l’application Utilitaire de disque (le chemin pour y accéder : /Applications/Utilitaires/Utilitaire de disque)

Jusqu’à MAC OS 10.10 :

1v10   2v10

4v10

Version Mac OS 10.11 :

1v10.11  2v10.11

3v10.11  4v10.11
Sélectionner la partition de votre disque dur sur laquelle votre OS est installé.
Puis cliquer sur « Réparer les permissions du disque »
L’application va commencer à réparer les droits. Vous verrez la liste des fichiers corrigés.
Ne vous inquiétez pas si vous en voyez beaucoup. C’est normal, si vous ne le faites jamais.

La maintenance corrective.

Là, on n’est plus dans le préventif.
Votre Mac refuse de démarrer (écran blanc ou la pomme qui reste figée), plantages répétés ou lenteurs.
Il est probable que votre disque dur soit endommagé (et c’est là que l’on voit l’utilité de la sauvegarde).
En ce cas là, ne faites plus rien sur votre appareil (au risque de perdre vos données), et apportez nous votre machine au plus tôt

La gestion des batteries sur un portable

Une batterie de portable est prévue pour durer en moyenne 1 000 cycles de charge. Considérant l’on ne peut jamais recharger une batterie à 100 % de sa capacité initiale (on perd toujours un peu de capacité), il y a intérêt à faire de longs cycles de charge. Ne rechargez votre batterie que lorsque votre ordinateur vous signale que vous êtes sur la réserve. Cela vous garantira de longs cycles de charges, et donc une autonomie accrue.

Vous pouvez connaître le nombre de cycles de votre batterie, simplement en consultant votre rapport système sur l’onglet alimentation. En cas de batterie HS, vous aurez un message du type « Batterie à changer »

• Consulter le nombre de cycles de votre batterie

1 A propos de ce Mac  2- A propos de ce mac3-rapportno

Dans le menu Pomme (En haut à gauche de votre écran), sélectionnez la première ligne du menu « A propos de ce Mac »
Vous aurez cette fenêtre qui va s’ouvrir. Elle vous renseigne sur les caractéristiques de votre Mac.
Cliquez sur « Rapport système » : Une nouvelle fenêtre s’ouvre, et dans l’onglet « Alimentation », vous pourrez connaître le nombre de cycle et l’état de votre batterie.
IMPORTANT : Evitez de laisser votre ordinateur exposé au soleil. Il en va de même pour vos iPhones et iPad.
Vous risqueriez d’endommager la batterie en la faisant gonfler, et avec le risque « d’exploser » votre trackpad (sur les portables), voire votre écran (portable, iPad et iPhone). Et au pire, elle pourrait exploser…

Chasser la poussière

Vous n’êtes pas sans savoir que votre Mac dispose de ventilateurs permettant le refroidissement de vos composants. Ces ventilateurs sont gérés par des capteurs de température positionnés sur les élèments à refroidir. Ainsi si votre carte vidéo chauffe, le ventilateur destiné à la refroidir se mettra en route et ventilera plus ou moins fort en fonction de la température de votre carte. macbooksale
Dès que la température aura atteint sa température normale, le ventilateur retrouvera sa vitesse normale. Donc vous avez sur votre appareil plusieurs ventilateurs qui fonctionnent en permanence, et brassent l’air ambiant. Malheureusement, nous ne sommes pas dans des environnements purs, et l’air aspiré par les ventilateurs de votre Mac le sont avec de la poussière. Cette poussière se dépose sur les composants de votre Mac. Cela fait une couverture qui fait chauffer encore plus votre machine, jusqu’à endommager de façon irrémédiable les composants de votre machine.

Un bon conseil, nettoyez ou faites nettoyer vos Mac régulièrement (entre 6 mois et 1 an), pour éviter les grosses pannes. N’hésitez pas à nous apporter vos appareils pour un dépoussiérage  garant de la longévité de votre appareil.

Chasser l’eauHLB1OJ31FVXXXXabXpXXq6xXFXXX3

Dans le même registre, votre Mac n’est pas étanche. Je vous conseille vivement de protéger votre Mac portable en mettant une nappe silicone sur le clavier (2 990 F en vente chez SAV MAC). C’est un investissement indispensable qui vous évitera de grosses dépenses.

Vous limiterez les accidents comme un liquide renversé sur le clavier, ou un ordinateur laissé sous la pluie. Le constat est malheureusement lourd en ce cas. Prévoir le remplacement du clavier et de la carte mère, soit à peu près le prix de votre Mac Book neuf ! Cela laisse à réfléchir et à investir un peu pour protéger son Mac.
Nous avons également une version avec les lettres du clavier AZERTY gravées. Ainsi si vous avez un clavier QWERTY, en mettant juste l nappe, vous pourrez retrouver un clavier AZERTY rapidement (ne pas oublier de changer le réglages du clavier dans les préférences systèmes – > « Langue et région » -> « Préférences Clavier »)

Avoir un courant électrique « propre » et stable

Votre fournisseur d’electricité (EEC en Nouvelle Calédonie) est censé vous fournir un courant de 220 Volts et régulier. Dans les faits, il n’est pas rare d’avoir des sous-tensions ou sur-tensions qui sont admis sur votre contrat (entre 160 et 280 volts). Le seul souci est que votre ordinateur n’aime pas du tout cela.
• 1er cas : Une sous ou surtension peut remonter sur la carte mère de votre Mac et l’endommager de façon irrémédiable.
• 2ème cas : Votre disque dur sur lequel sont enregistrées vos données, tourne à une vitesse constante (5 400 ou 7 200 trs/mm). Imaginez que pendant quelques dixièmes de secondes, vous n’ayez plus de courant pour alimenter le moteur du disque (cela s’appelle des micro coupures, et c’est très fréquent). Votre disque va forcément ralentir, et si vous étiez en cours d’enregistrement de données, celles ci ne seront pas stockées dans les cases (clusters) prévues par la topologie de votre disque (un peu comme la table des matières sur un livre). Il s’ensuit que lorsque vous aurez besoin d’accéder à vos données, votre Mac ne les retrouvera pas, car elles ne seront pas dans les bonnes cases. En ce cas, il faut nous rapporter votre appareil. Nous avons des logiciels qui nous permettent de réparer et refaire les liens correctement.
Il est possible que cela ne suffise pas, et qu’il faille reformater votre disque dur en bas niveau et avec un peu de chance on récupère vos données (mais ce n’est pas toujours le cas). D’où l’importance des sauvegardes !
Le disque dur est composé de milliards de petites cases (clusters) que l’on remplit (valeur 1) ou que l’on vide (valeur 0). Il s’agit en fait d’un substrat magnétique qui remplit ou vide les cases. Il arrive dans le temps (même sur un disque neuf) que certaines cases soient défectueuses. En formatant votre disque bas niveau (c’est long…), on va remplir toutes les cases. Si certaines cases sont défectueuses, on va les répertorier comme tel, et interdire l’enregistrement de données. A partir d’un certain niveau de cases défectueuses, l’utilitaire de disque déclare que votre disque dur est Hors d’usage car pas suffisamment fiable. Donc en ce cas, il faudra changer le disque dur. Mais on ne peut le savoir qu’après avoir effectué le formatage bas niveau.

En parlant de disque dur, il faut absolument éviter de déplacer votre ordinateur lorsqu’il fonctionne. Imaginez que vous deplaciez un tourne disque (je sais, il y a peut être des générations qui n’ont pas connu), en train de lire un disque. Il y a de fortes chances que vous rayez votre disque. Et bien c’est pareil pour votre Mac, à la différence près que les têtes de lecture ne doivent jamais toucher les plateaux sous peine de les endommager (on appelle cela un « atterrissage »).

Pour se prémunir de tous soucis électriques, il y a deux solutions :Prise_Parafoudre_EATON_Protection_BOX_1_TEL_FR_-_1_Prise

1/ La prise para foudre pour vous protéger des sur et sous tensions du réseau électrique. Cela va protéger l’électronique de vos appareils et
éviter de grosses factures de réparation (prix moyen d’une carte mère d’ordinateur Apple = 100 000 F).En vente chez SAV MAC au prix de 2 900 F. Vous pouvez également protégé vos appareils électriques de valeur, comme une télévision, une chaine hifi, un frigo, etc…

2/ L’onduleur. Il s’agit en fait d’un boitier dans lequel se trouve une batterie au plomb (comme les voitures, avec une durée de vie moyenne onduleur_buropacde 3 ans) qui permet de fournir du courant en cas de coupure de courant , et une carte électronique qui permet de fournir un courant électrique « propre » de 220 volts en permanence. Sur votre onduleur, vous trouverez plusieurs types de prises :

• Les prises parafoudre. Vous pourrez y brancher des accessoires comme une imprimante par exemple. En cas de surtension votre appareil est protégé, mais en cas de coupure de courant, il s’arrête.

• Les prises ondulées, sur lesquelles vous brancherez votre ordinateur et disques durs. En cas de coupure de courant, votre onduleur sonnera pour vous signifier que vous n’êtes plus alimenté. Votre ordinateur fonctionnera toujours , car alimenté par la batterie. Vous disposerez d’un délai moyen de 10 à 15 minutes (fonction des onduleurs et de la puissance électrique de votre Mac), pour vous permettre d’effectuer vos sauvegardes et de fermer proprement votre Mac
A ce propos, il faut TOUJOURS éteindre votre Mac de façon logicielle (dans le menu pomme, éteindre), et non en appuyant sur le bouton Power ou pire en débranchant sauvagement l’alimentation.

En vente chez SAV Mac à partir de 12 000 F (selon la puissance de votre ordinateur), et garanti 2 ans.

En respectant ces quelques conseils, vous devriez limiter énormément les pannes. Il n’en reste pas moins que le plus important est vos données et non pas l’appareil, raison pour laquelle il est très important d’avoir une bonne sauvegarde régulière et permanente.
N’oubliez pas de vérifier de temps à autre que votre sauvegarde se fait correctement.

Pour l’anecdote, je me souviens d’une cliente qui avait « crashé » son disque (c’est le terme que l’on utilise quand le disque rend l’âme), et qui m’a ressorti une disquette 3″5 de 720 Ko quand je lui ai demandé sa sauvegarde. Elle me disait avoir 8 ans de comptabilité et gestion dessus, sauf qu’elle avait sauvegardé le fichier des préférences de l’application au lieu des données…