Booster votre Mac

Mettez un turbo dans votre Mac !

trubo_mac

Vous trouvez que votre Mac est lent, et vous avez déjà appliqué toutes les bonnes astuces du tuto « Bien utiliser son Mac ».
Nous allons vous expliquer comment augmenter de façon substantielle les performances de votre Mac.
Contrairement à un PC, nous n’allons pas pouvoir augmenter la fréquence du processeur, voire changer de processeur.
Le processeur est soudé à la carte mère (à part quelques exceptions) et ne peut être modifié.
Nous allons donc « jouer » sur deux facteurs très importants (voire plus important que la fréquence de votre processeur) :
• La mémoire vive
• Votre disque de travail (interne).

Il y a deux types de mémoire : La mémoire vive que l’on peut comparer à votre bureau sur lequel vous travaillez, et votre mémoire de stockage (en général disque dur) qui vous permet de stocker vos documents et applications.

1/ La mémoire vive.
Il s’agit de votre espace de travail (on peut prendre comme image la taille de votre bureau). Plus vous avez de mémoire vive, plus votre Mac aura d’espace pour travailler pour ouvrir des documents, et sera donc rapide.
Mais vous allez me dire : « J’ai 4 Go de mémoire vive et j’arrive à faire un montage vidéo ! Comment se fait il ? »

Et oui, les systèmes informatiques sont optimisés. A une époque, la mémoire vive coutait assez cher et n’était pas disponible pour de grandes valeurs.
Alors il a fallu trouver une ruse. Votre ordinateur ne refusera pas d’ouvrir un document de 6 Go sur une machine qui n’a que 4 Go de mémoire vive, malgré le fait qu’il n’ai pas suffisamment de mémoire (et sans compter que votre OS occupe en moyenne 1 Go, et que vous avez d’autres applications qui prennent aussi de la mémoire). Votre OS va donc chercher la mémoire vive qu’il ne dispose pas, sur votre disque dur. C’est ce qu’on appelle la mémoire virtuelle. Certains logiciels comme ADOBE PHOTOSHOP ne fonctionne que comme cela.

Le seul souci est que le temps d’accès à votre disque est beaucoup plus long que celui à votre mémoire vive. On a donc un gros facteur de ralentissement à utiliser la mémoire virtuelle.
Mac OS est prévu pour gérer la mémoire prise par les applications de façon dynamique. Il ne donne que la mémoire nécessaire à l’application et en temps réel. Ainsi la mémoire nécessaire à une application pourra varier de façon importante en fonction de la taille du document ouvert et de ce que vous réalisez comme opération.

Je ne peux pas vous dire de combien de mémoire vive il faut équiper votre machine, car c’est fonction de votre utilisation, mais sachant que plus vous avez de la mémoire vive, moins vous gestion_memoiresolliciterez la mémoire virtuelle. Pour savoir quelle est la mémoire vive que vous consommez, il suffit d’ouvrir l’application « Moniteur d’activité » (dans le dossier /Applications/Utilitaires/)

Dans la fenêtre ci jointe, vous pouvez constater que je dispose de 32 Go de mémoire physique, et que j’utilise 8,53 Go de cette mémoire. Je peux donc travailler confortablement.
Vous avez le détail de l’occupation mémoire prise par chaque application.
Pensez à surveillez vos applications ouvertes et quittez les si vous ne les utilisez pas, votre Mac vous dira merci, surtout si vous ne disposez que peu de mémoire vive.

 

Faites attention aussi aux applications qui s’ouvrent au démarrage de votre Mac et qui vont « plomber » votre Mac et ralentir son ouverture.
Ne mettez dans les ouvertures au démarrage, que louverture_au_demarragees applications que vous utilisez en permanence.
Pour supprimer (ou ajouter) des applications au démarrage, il suffit d’aller dans les préférences système (Menu Pomme -> « Préférences Système »), de cliquer sur l’icône « Utilisateurs et groupes » (première icône de la quatrième ligne), sélectionnez votre compte utilisateur, et cliquez sur le bouton « Ouverture ». Vous verrez ainsi toutes les applications qui s’ouvrent au démarrage de votre Mac.
Il suffit de sélectionner l’application que vous souhaitez supprimer et de cliquer sur le bouton « -« .

Attention certaines imprimantes ont besoin que le logiciel les gérant soit ouvert au démarrage. A ne pas supprimer donc.
Certaines applications comme Skype par exemple se mettent automatiquement en Ouverture au démarrage, sans qu’on vous ai demandé votre avis.
Les espaces de stockage comme Google Drive ou Box installent leur gestionnaire en ouverture au démarrage.
A surveiller donc.
Pour conclure sur la mémoire vive, ce qu’il faut retenir c’est que plus vous en avez, plus rapide sera votre MAC.
Certaines machines ne peuvent pas être augmentées en mémoire vive (Mac Book Air, nouveaux Mac Book Pro Rétina, nouveaux iMac 21″), alors faites très attention au moment de l’achat à choisir un modèle suffisamment équipé pour vos besoins.

Sinon c’est une opération qui peut être réalisée rapidement en nos ateliers.
Vérifiez le type de mémoire vive qui équipe votre machine et le nombre de slots (emplacements occupés) pour connaître les possibilités d’extensions.

config_ramPour ce faire, il suffit d’aller sur le menu Pomme et ensuite descendre sur la première ligne « A propos de ce Mac ». Cliquez sur l’onglet mémoire, et vous connaitrez ainsi le type de mémoire qui équipe votre machine (dans mon cas, il s’agit de DDR3 à 1 333 Mhz), et les emplacements disponibles (dans mon cas, les 4 emplacements sont déjà occupés par des mémoires de 8 Go). C’est le maximum que je puisse installer. C’est très confortable.
Attention, les types de mémoires peuvent être mélangés à partir du moment où les types de mémoire sont identiques (DDR 3 par exemple ). Mais attention si vous mélangez de la DDR3 à  1333 DDR 3  avec de la DDR 3 à 1 600 Mhz, votre Mac se calera sur la vitesse de la mémoire la plus faible, soit dans notre cas à 1333 kHz, ce qui n’est pas très judicieux, mais peut permettre d’utiliser de « vieilles mémoires ».

N’hésitez pas à nous interroger si vous avez des doutes. Nous avons en stock une large gamme de mémoire, et la pose est gratuite (sauf nouveaux iMac 21″).

 

2/ La mémoire de stockage ou disque interne :

Il existe plusieurs type de supports pour le stockage de vos données :

• Le disque dur.

HD

Un disque dur 2″5

Il existe en plusieurs tailles : 2″5 pour les portables, Mac mini, et nouveaux iMac 21″ ; et 3″5 pour les iMac et les Mac Pros. Et en plusieurs vitesses ( 5 400 trs/mm ou 7 200 trs/mm)
Les machines sont par défaut équipées de disque tournant à 5 400 trs/mm (moins performants que les 7 200 trs/mm, mais moins chers). Vous pouvez à l’achat de votre machine choisir d’avoir un disque plus rapide.
Comme on l’a vu dans le tuto « Bien utiliser son Mac », un disque dur étant composé d’éléments mécaniques, ceux-ci ont une durée de vie limitée (3 ans en moyenne), et sont sensibles aux variations de courant électrique, à la chaleur et aux chocs. Support économique, il n’est pas absolument fiable, et une sauvegarde (« Time Machine ») est indispensable si on ne veut pas perdre ses données.

Nous vous proposons uniquement des disques durs fonctionnant à 7 200 trs/mm, car plus rapides.
Changer votre disque dur au bout de 3 ans d’utilisation limite les catastrophes et vous garantit des performances optimales.

En option et pour un léger surcoût, nous vous proposons des disques durs nouvelle génération appelés HDD SSD ou disques hybrides . Il s’agit de disques classiques à plateaux auxquels le constructeur a ajouté une mémoire SSD de 6 à 8 Go et qui permet d’augmenter de façon notoire les temps d’accès à vos données, sans pour autant sacrifier à la capacité de stockage (cf SSD ci dessous). Nous vous conseillons vivement d’utiliser ce type de disque en remplacement de votre ancien disque.

SSD_SAMSUNG

Un disque SSD

• Le SSD.

Il s’agit de mémoire vive non volatile (c’est à dire qui ne s’efface pas lorsque vous éteignez votre Mac). Il n’y a pas d’éléments mécaniques en mouvement. Il s’agit juste d’une carte électronique sur laquelle est soudée de la mémoire vive.
C’est bien plus fiable et surtout beaucoup plus rapide qu’un disque dur. Alors où est le problème ? Pourquoi ne pas équiper nos machines avec ses SSD ?
Eh bien, c’est juste le prix et les capacités de stockage ! C’est beaucoup plus cher qu’un disque dur. C’est pour cela que vos Mac Book Air sont proposés par défaut avec un SSD de 128 Go (ce que je trouve très insuffisant). Vous pouvez bien sûr choisir (en Construction On The Demand) des plus grosses capacités, mais attention les prix s’envolent chez Apple.

Si vous avez des disques SSD pleins, nous vous proposons de les changer pour des capacités plus importantes et pour un coût moins important que chez APPLE. D’autant plus que les SSD qui équipent les Mac d’origine ne sont pas des modèles de vélocité
(Eh oui, comme pour les disques durs, il existe plusieurs gammes de SSD).
Nous vous proposons des SSD jusqu’à 1 Go de capacité.
Prévoir une journée d’immobilisation (sous réserve de disponibilité), pour le changement de SSD

• Le Fusion Drive.

La solution optimale est le Fusion Drive. C’est la solution qui est proposée par Apple sur les derniers iMacFusion-Drive-Explanation
C’est une technique permettant de garder la capacité de stockage (avec un disque dur performant) et la performance des SSD.
On va simplement ajouter un SSD dans votre Mac (Mac Book Pro et iMac, exit le Mac Book Air), en supprimant le lecteur optique par un SSD.
Ensuite, on va formater votre disque dur et votre SSD dans un format spécial qui permettra de n’avoir qu’un seul volume logique sur votre bureau.
Les capacités des disques vont s’additionner. Ainsi un disque dur de 1 To et un SSD de 512 Go donneront un volume total de 1,5 To (en fait un peu moins, car le formatage et la carte de partition prennent de la place sur votre espace disponible).

Le SSD servira de zone tampon pour les échanges (lecture/écriture). C’est la technique qui optimisera le plus votre Mac (hors augmentation de la mémoire vive).

Il faut compter une immobilisation de 48 heures (si disponibilité des pièces) pour procéder à cette optimisation.

N’hésitez pas à nous consulter pour toute information complémentaire.